Bravo, vous êtes bien sur la page de P. Mesplé, de Chartres.
Mais vous n'en apprendrez pas plus ... ;-)